6 Mars 2020

L'espace, une ambition pour la France

Notre mission est de concrétiser une ambition politique entreprise depuis bientôt 60 ans avec un objectif évident : construire un futur où l’espace est au service de tous !

En tant qu’établissement public, le CNES se doit d’être moteur dans le développement économique et social de la France.

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES

Innover est au coeur de l’histoire du CNES depuis sa création en 1961. Une volonté qui est renforcée avec le Contrat d’Objectifs & de Performance, renouvelé tous les cinq ans avec l’État. Le COP « Innovation & Inspiration » 2016-2020 a rempli ses objectifs.

Fixant le cap d’un espace de coopérations avec l’industrie et les institutionnels, le futur contrat va à nouveau engager le CNES sur 5 ans. Notre mission est de concrétiser une ambition politique entreprise depuis bientôt 60 ans avec un objectif évident : construire un futur où l’espace est au service de tous !

Affaire de diplomation

Domaine spatial rime avec relations internationales. Installés à Bruxelles, Berlin, Washington DC, Moscou, Tokyo, Bangalore, Abou Dabi et Pékin, nos représentants renforcent la coopération avec nos partenaires de longue date. Chaque jour, au contact de leurs correspondants locaux, ils assistent les Ambassadeurs de la France sur les questions spatiales.

Budget en hausse

La France est l’un des principaux contributeurs à l’ESA avec un très haut niveau de participation (1.401 milliard d’euros) au budget de l’ESA en 2020, soit une hausse de près de 20% par rapport à 2019. Nous avons aussi à coeur de soutenir le programme spatial de l’Union Européenne et en particulier ses 2 programmes phares que sont Galileo et Copernicus.

Inventer l'espace de demain

Tous les 5 ans, l’État nous renouvelle sa confiance et nous fixe des objectifs précis : nouveaux partenariats avec l’industrie, solutions inédites en réponse aux besoins actuels et futurs, lutte contre le changement climatique… Dans le cadre du COP « Innovation & Inspiration », nous avons fait évoluer en profondeur notre établissement et réalisé les missions fixées. Intelligence artificielle, biotechnologies, nouvelles énergies, Connect by CNES, révolution numérique…

Entre 2016 et 2020, nous avons inventé l’espace de demain. Le futur COP, qui couvrira la période 2021-2025, fixera les nouvelles ambitions de l’État en matière de politique spatiale. Nous commençons à en poser les jalons dans le cadre de l’exercice « Stratégie 2025 » impliquant l’ensemble des collaborateurs du CNES. Ce nouveau contrat sera signé en cours d’année 2020.

A propos de :